Betta splendens


Betta splendens Betta splendens Betta splendens Betta splendens Betta splendens

 

Famille : Osphronemidae

Nom scientifique : Betta splendens

Autre(s) nom(s) :
Betta trifasciata

Descripteur : Regan, 1910

Taille mâle : 6 à 7 cm p

Taille femelle : 7 cm

Origine : Asie

Répartition :
La forme sauvage semble être uniquement originaire de Thaïlande mais on le trouve aussi au Cambodge et au Laos.

Morphologie :
Pour le mâle : corps élancé. Nageoire anale longue et large, caudale arrondie et dorsale étroite et haute. Les pelviennes sont effilées et étroites. Colorations diverses mêlant le brun-rouge, le vert et le bleu.
La femelle est un peu plus terne avec des nageoires moins développées.

Comportement :
Un mâle et deux ou trois femelles vivent sans heurt dans un volume de 120 l. Un couvert végétal abondant est nécessaire. Une plantation riche et variée avec des cachettes sont proposées. La cohabitation avec de petites espèces est possible. Une filtration d’un débit correspondant aux trois quarts du volume du bac par heure est correcte en veillant à casser le rejet de la pompe contre la paroi de l’aquarium afin d’éviter les remous. L’isolement des mâles en bacs individuels peut se faire dans un volume de deux litres, avec un brin de plante flottante et un couvercle.

Exigences :
Ne pas faire cohabiter deux mâles dans le même aquarium, le combat est inévitable et les dégâts importants pouvant aller jusqu’à la mort d’un des deux adversaires.

Nourriture :
Proies vivantes adaptées à la taille de la bouche ou nourritures congelées. Accepte occasionnellement les flocons.

Reproduction :
Nous sommes en présence d’un constructeur de nid de bulles.
Bac de ponte de 40 x 30 x 30 cm avec une hauteur d’eau de 15 à 20 cm. Quelques plantes flottantes, mousse de Java, Ceratopteris complètent les cachettes pour la femelle.
Il n’est pas forcément nécessaire d’augmenter la température mais impératif de couper l’aération pour ne pas risquer de détruire le nid.
Le mâle construit un nid de bulles qui très souvent dépasse de l’eau. Il est donc nécessaire de bien couvrir le bac pour préserver l’humidité et d’incliner correctement le couvercle pour que le nid ne soit pas détruit par les gouttes de condensation retombant dans l’aquarium.
Le mâle attire la femelle sous le nid pour l’enlacer, la renverser et la faire pondre. (Voir la vidéo présentant la ponte du Betta splendens).
Après la ponte, il convient de retirer la femelle qui est malmenée et risque d’être tuée par le mâle surtout si elle ne peut pas se réfugier dans une cachette située le plus loin possible du nid.
Il faut donc retirer la femelle pour laisser le mâle s’occuper seul des jeunes pendant à peu près 24 heures. Puis il faut le retirer à son tour dès que le stade de la nage libre des alevins est atteint. De fines proies adaptées à la taille des alevins seront distribuées après ce stade.

Eau :
Peu exigeant, Betta splendens s’accommode de plusieurs paramètres pourvu qu’ils ne soient pas extrêmes. A titre d’exemple : TH de 10 à 15° f ; pH de 6,5 à 7,5.

TC : 20-28

pH : 6-7,5

Commentaire :
De nombreux concours nationaux et internationaux sont organisés par les passionnés du Betta splendens. Les spécialistes de la sélection ont obtenu une gamme de couleurs et de formes qui continuent à évoluer en fonction des désirs des éleveurs mais aussi des modes.
Le résultat des ces efforts conduit à des animaux quelquefois exceptionnels mais aussi trop souvent à des monstruosités car la force musculaire des poissons finit par ne plus être suffisante pour agiter la voilure des nageoires surdimensionnées.
À vous d’en juger par ces quelques photos de mâles primés en concours qui représentent les tendances du moment !

Dernière actualisation : 09/08/2005

Betta splendens
La parade du mâle

Betta splendens
Parade ou défi ?

Betta splendens
Femelle

Betta splendens
Betta splendens mâle de concours

Betta splendens
Betta splendens mâle de concours

Laissez un commentaire