Le déséquilibre biologique et leurs conséquences


Le déséquilibre biologique et leurs conséquences

Nous savons tous que l’équilibre d’un bac est primordial pour une bonne survie des poissons, une bonne pousse des plantes et aussi une eau limpide.

 

schéma

 

Mais parfois cet équilibre n’est pas présent et tout un tas de symptômes peuvent apparaître.

 

1) LES POISSONS INCOMMODES

(en dehors de la présence d ‘une maladie)

Dans un bac récent cela peut être tout à fait normal si le cycle n’est pas achevé. Cela peut prendre entre 3 et 6 semaines suivant la température de l’eau, la population du bac (présent ou pas), la présence de bactéries nitrifiantes (si eau d’un autre aquarium), l’aération et le filtrage.

Dans un bac ancien cela est très rare et généralement du a une défaillance technique (pompe, filtre …) si tout les poissons sont atteint. Si certains poissons sont atteins généralement cela est dû à un facteur extérieur (peinture, insecticide …).

2) LES PLANTES

Plantes chétives, taches blanches, etc : plusieurs facteurs peuvent être a l’origine du problème. Soit la plante n’a pas tout les éléments minéraux dont elle a besoin pour se développer, soit elle manque d’éclairage, soit elle peut être aussi agressée par des occupants du bacs (poissons, escargots …). Pour les plantes c’est pas toujours facile. Comment expliquer qu’une plante se plait à un endroit et qu’un simple déplacement de quelques cm suffit pour qu’elle dépérisse !

3) L’EAU

L’eau aussi permet de nous dire si cet équilibre biologique est atteint. Parfois un déséquilibre peut faire changer l’eau rapidement.

a) L’eau verte 
Attention je ne parle pas d’une coloration sur les vitre et les rocher mais bien de l’eau verte.
Cela est du a un développement progressif mais quelques fois rapide d’algues microscopiques en suspension dans l’eau. Cela est sans danger mais j’avoue parfois inesthétique.
Par contre le danger réside au fait que ces algues peuvent se mettre à pourrir d’un coup (grosse chaleur, temps orageux) et donc provoque une toxicité de l’eau (couleur jaune-vert purée de pois). Dans ce cas faut changer 50% de l’eau le plus rapidement possible.
Pour remédier à ce problème une introduction de daphnies peut venir à bout de cette invasion.
Il faut vérifier aussi qu’il n’y ait pas de rayons de soleil en direct avec une face de l’aquarium.Ce symptôme est rarement observé dans un aquarium de salon mais plutôt en extérieur.

 

b) L’eau laiteuse – grise 
On a l’impression d’y avoir mis quelques gouttes de lait. Cela est dû au développement de bactéries. Cela arrive fréquemment dans un bac nouvellement installé généralement après 1 ou 2 jours. Si c’est la cas il faut patienter le symptôme va disparaître une fois que le cycle se sera mis en route. Si le bac ne vient pas d’être installer c’est dû a un développement important de bactéries. Un surdosage d’alimentation et un bac surpeuplé en est généralement la cause. Changer 50% de l’eau et nourrir moins. P.S : Une lampe UV peut être un bon remède pour stériliser l’eau.

 

c ) L’eau trouble
Sans danger si cela vient d’un poissons qui vient de fouiller le sol, un apport de nourriture ou bien un arrêt du filtre.

 

d) L’eau poussiéreuse – floconneuse
C’est sans danger pour les poissons mais inesthétique. Il va se créer une sorte de dépôt un peu partout qui va avoir tendance à s’agglutiner. Cela ressemble à un tas de daphnies mortes. Faut siphonner le plus possible pour permettre à l’eau de se régénérer. On ne sait pas ce qui provoque cela mais ces symptômes sont généralement observés dans des bacs peuplés de gros mangeurs et de gros consommateurs d’oxygène comme les barbus.

 

e) L’eau jaunâtre blafarde
L’eau est toute terne, triste, blafarde bref ça va pas. Dans un bac récent cela peut être du au manque de plantes, nourriture trop abondante, manque éclairage, poissons trop nombreux, racines. Faut changer à 48 heures  d’intervalle 30% de l’eau et trouver le problème. Dans un ancien bac cela est plus problématique car cela indique une saturation et que les changement d’eau partiel ne sont plus efficaces. Malheureusement la c’est réfection totale du bac.

4) LES ALGUES

Les algues, souvent considérées comme le fléau de l’aquariophile, ne sont pas une fatalité. Les algues sont les plus vieilles plantes de la terre. Elles ont donc une grande avance sur les autres plantes et peuvent survivre dans des conditions très difficiles. Les algues arrivent à prospérer même lorsqu’un déséquilibre important du milieu aquatique empêche le développement des autres plantes. La prolifération des algues est donc un signe de déséquilibre du milieu aquatique. Ce déséquilibre est dû à une pollution que l’écosystème ne peut pas absorber ou qu’il absorbe trop lentement par rapport à la production cette pollution. Lutter contre les algues c’est avant tout lutter contre la pollution. Pour ce faire, il suffit de respecter certaines règles de base et favoriser les plantes d’aquariums qui font concurrence aux algues en limitant ou empêchant leur développement.

 

Aquarium neuf.
L’apparition d’algues dans un aquarium qui démarre est quelque chose de naturel et souvent inévitable… En effet si la présence d’algues indique une pollution ou un déséquilibre, il est bien naturel de retrouver des algues dans un aquarium “tournant” depuis moins de 5-6 mois. Cela indique que l’aquarium n’est pas encore équilibré, c’est à dire que le cycle de l’azote n’est pas encore établit. En revanche si au-delà de 4 mois les algues ne régressent pas, cela signifie qu’il y a un problème persistant dans votre bac. Suivez les conseils et recommandations qui suivent.

 

a) Vertes
Celles qui piquettent et recouvrent légèrement les roches sont tout à fait normales et résulte d’un bon fonctionnement. Mais attention à ce qu’elles ne deviennent pas envahissantes. Si c’est le cas cela est dû à un trop fort ou long éclairage. Il faut
réduire le temps et on peut introduire quelques escargots ou poissions nettoyeurs pour réguler.
Taches vertes se formant sur les vitres de l’aquarium :
Cela peut être normal si cela fait longtemps que vous n’avez pas fait les vitres.
Nettoyer en frottant la tache et réguler mieux sont éclairage.
En forme de filament, chevelure, perruque :
Normal sur un bac qui débute mais si celles ci apparaissent sur un bac cyclé c’est qu’il y a un déséquilibre. (environ 4mois après la mise en route elles doivent disparaitre).
Pas assez de plantes donc ce sont les algues qui prennent le dessus. Donc faut planter un peu plus, nettoyer les plantes que vous pouvez enlever manuellement. Doser l’engrais correctement et surveiller. Peut être est ce dû à l’éclairage trop important.

 

b) Noires
Taches sur les vitre décors ou certains endroit. Manque de lumière. Augmenter l’éclairage

 

c) Rouges
Algues pinceaux.
Il n’y a pas assez de plantes dans l’aquarium.
Couper les plantes atteintes, planter des plantes à pousse rapides, il faut que les plantes prennent le dessus sur les algues.
Très dur à faire partir.
Certains poissons les mange mais une réfection totale est parfois nécessaire. Sur certain forum certains disent en être venu about avec une injection de CO2, d’autres avec un Black out.

 

d) Bleues
En forme de gélatine.
On les appellent les algues bleues car elles ont un reflet mais on les voit plutot vert vif.
Présentes sur le décors, feuilles de plantes, contre les vitres. Une forte d’odeur d’ammoniaque se dégage.
Cyanobacterie.
Black out 3 jours puis 2 de +.

 

 

Souvenez vous que :

“La nature pour être commandée doit être obéie”

Kazanacment

Virginie

Télécharger le document en format pdf en cliquant ici =>maladie de l’aquarium

Laissez un commentaire